Pourquoi le marché du Complément alimentaire est-il en pleine mutation ?

Pourquoi le marché du Complément alimentaire est-il en pleine mutation ? Le marché du Complément alimentaire est en pleine mutation. Comprendre cette mutation, c’est identifier les clés pour s’adapter aux nouvelles réalités du marché.

Telle la chenille se transforme en papillon, le Complément alimentaire, auparavant ombrelle du médicament, se transforme aujourd’hui en un formidable allié santé et beauté.

Par le passé, les consommateurs de compléments alimentaires étaient moins avertis, suivant principalement les recommandations de leur pharmacien quant à la prise de ces gélules de plantes, substituts de médicament.

A l’heure actuelle, les consommateurs cherchent à vivre mieux plus longtemps en prenant soin de leur santé et en intégrant au mieux la naturalité. Ils sont devenus des consommateurs avertis et exigeants.

Forts de ce constat, les acteurs de la filière du complément alimentaire ont adapté leur offre et saisi l’opportunité de ce nouveau besoin identifié chez leurs consommateurs.

 

Selon Kares-up, deux facteurs principaux marquent la mutation du marché du Complément alimentaire :

1/ L’encadrement réglementaire

Combien de fois la réglementation a-t-elle été dénigrée car source de contraintes pour le discours des marques ou pour la formulation ?

Pourtant, ce renforcement de la réglementation, notamment par l’Arrêté plantes en 2014, a contribué largement à la réassurance des consommateurs quant aux bienfaits des compléments alimentaires. Leur sécurité pour la santé ainsi que les discours sur leur efficacité  doivent être reconnus par L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et l’EFSA (European Food Safety Assessment) avant toute commercialisation.

Par ailleurs, il faut bien noter que les contraintes réglementaires peuvent être, pour les acteurs de la filière, des opportunités pour pousser leurs innovations et pour se différencier.

 

2/ L’évolution du circuit de distribution, un modèle pour les acteurs de la filière

Comme le montre le graphique de notre article sur les nouveaux acteurs d’Internet, vous constaterez qu’en France, en 2019, la croissance des ventes à distance (et des ventes directes) en valeur absolue est quasiment équivalente à celle des ventes en pharmacie. Assurément, les Compléments alimentaires se vendent de plus en plus par internet ce qui implique une évolution fondamentale pour le secteur.

 

En effet, la vente à distance impose de nouvelles règles. Kares-up les a identifiées selon trois axes :

  • Le marketing et l’orientation client

Le marketing est avant tout une analyse stratégique : « Quel est le besoin de ma cible clientèle et comment puis-je y répondre au mieux ? ». Cette analyse orientée client est largement adoptée par les marques de Compléments alimentaires qui se font connaitre sur Internet en premier lieu.

Or, l’orientation client peut permettre aux intermédiaires industriels de mieux répondre aux besoins du marché. Ainsi, séduire les professionnels de santé n’est plus l’unique objectif : la recherche d’arguments à destination des consommateurs finaux devient tout aussi importante.

 

  • La réactivité et le renouvellement de l’offre

Tout va plus vite sur Internet. Face aux besoins d’une communauté en effervescence, l’offre doit être renouvelée plus fréquemment et le timing de mise sur le marché raccourci.

Par conséquent, l’agilité et la capacité à être force de proposition sont des facteurs clés du service proposé aux marques. Les process de développements longs et couteux de type médicaments sont encouragés à s’adapter pour raccourcir le timing de mise sur le marché et mettre en place des produits prêts à la commercialisation et des services.

 

  • L’innovation au service des start-up et de l’intrapreneuriat

Les entreprises du Complément alimentaire distribuant via Internet sont souvent des start-ups. A l’instar de l’intrapreneuriat, elles bâtissent leur positionnement sur l’innovation qu’elles proposent.

C’est pourquoi, actuellement, l’alternative à la gélule de plantes est de plus en plus recherchée en Complément alimentaire. Ainsi, chaque acteur amont de la filière est invité à pré-tester des solutions innovantes en termes de packaging, de galéniques, d’ingrédients…

En effet, si la gélule de plantes était la principale représentatrice des compléments alimentaires, les besoins d’aujourd’hui et de demain s’articulent particulièrement autour des liquides en doses nomades, des galéniques plaisirs, des packaging à la frontière de la cosmétique, des ingrédients naturels tracés et testés cliniquement

 

Ainsi, chez Kares-up, nous mettons vos besoins au cœur de notre action. Notre but est de vous permettre d’aller toujours plus vite tout en étant plus performant sur le marché du Complément alimentaire. Nous accompagnons les marques dans le développement et la fabrication de leurs produits, et tout futur acteur, industriel ou marque, qui souhaiterait s’implanter sur ce formidable secteur en pleine mutation😊

Raphaëlle DA COSTA
Fondatrice de Kares-up

Restons en contact !

Recevez nos prochains textes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *